Amor il cor mi morse – Cantates Italiennes de la Contre-Réforme

crédit photo : Exa-photographie 

 

Giovanni Bellini : Théorbe – Lila Hajosi : Mezzo / Photo : Jonas Jacquel & Cantoria


Download the english presentation of The Bare Emotion – italian Counter Reformation cantatas

Download the english presentation of A cour – Au boudoir de l’Académie Royal

C’est à Barcelone sous la baguette de Jordi Savall en Octobre 2017 que Lila Hajosi et Giovanni Bellini partagent pour la première fois la scène, à l’opéra du Liceu pour les Ensaladas de Mateo Fletxa. Même âge, même sincérité, même passion sans bornes pour leur jeune métier : c’est de la rencontre de ces deux sensibilités à fleur de peau que naît Amor il cor mi morse.
Que ce soit avec « L’Âme Nue » programme de cantates italiennes du début du XVIIe ou avec « À cour : programme d’airs de cours français visitant le boudoir des grands noms de la Tragédie Lyrique, le duo propose des récitals épurés, intimistes, fruits d’un travail d’orfèvre, au plus près du texte, à la recherche, toujours de l’émotion juste.

Télécharger la plaquette de l’Âme Nue – Cantates italiennes de la Contre-Réforme    –

Télécharger la plaquette de A cour – dans le boudoir de l’Académie Royale


 

 

Of us that trade in Love – Eliad Ensemble

 

« Music is the food….
…. of us that trade in Love »

Ce programme pour ensemble de chambre présente des extraits d’un répertoire vocal écrit par des contemporains du Barde pour la création de ses pièces ou par des artistes du siècle suivant, à partir d’ extraits de ses oeuvres théâtrales. Immense dramaturge et poète, Shakespeare laisse une place de première importance à la musique dans ses pièces, tant par son usage en tant qu’élément dramatique et scénique que par son utilisation en tant qu’outil poétique. Shakespeare élève ainsi l’art musical au plus haut degré d’expression du sensible, et surtout, du sentiment amoureux. Ainsi dans Antoine & Cléopâtre ou La Nuit des Rois, fait-il de la musique la « nourriture de l’amour » ou, dans Le Marchand de Venise, fait-il de celui qui n’a point de sensibilité à la musique, un candidat tout désigné à la trahison, et aux manœuvres infâmes.
A travers les oeuvres vocales des compositeurs contemporains du dramaturge, puis, des générations qui suivirent tout au long du XVIIe siècle anglais, ce programme donne à entendre en musique, les vers de William Shakespeare.
Programme pour : Mezzo-soprano, Baryton, Basse de viole et Clavecin
Ayres & duos de : Robert Johnson, John Wilson, Pelham Humfrey & Henry Purcell.
Pièces instrumentales du XVIe et XVIIe siècles, Purcell, Playford, Hume..

 

Ce programme a été créé pour le Théâtre Elizabéthain d’Hardelot et donné pour la première fois le 10/06/2017

 

Lila Hajosi : Mezzo-soprano

Christophe Gautier : Baryton

Marie Van Rhijn : Clavecin

Ondine Lacorne-Hébrard : Viole de Gambe